Quatorze millions d'enfants de moins de 5 ans meurent chaque année dans le monde.

 

Les principales causes de ces morts insupportables sont dues aux maladies infantiles non soignées par manque de structures et de médicaments, à la malnutrition, et le manque d'hygiène.

 

Ces enfants ne devaient pas mourir !

 

 

 

 

Les enfants premières victimes.

 

 

Selon un rapport de l'UNICEF, les maladies les plus meurtrières de l'enfance sont en premier lieu les maladies diarrhéiques qui tuent chaque année environ cinq millions d'enfants, devant les infections respiratoires aiguës, la rougeole, le paludisme et le tétanos... sans oublier les guerres.

 

 

Des progrès considérables mais insuffisants.

 

 

Le rapport tire un bilan positif en soulignant les progrès considérables, quoique jugés insuffisants, accomplis ces dernières années grâce à la promotion de la vaccination et la thérapie de la réhydratation orale, sauvant chaque année environ deux millions d'enfants dans les pays en voie de développement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un bilan positif... il faut continuer.

 

 

Enfin, le rapport souligne les progrès enregistrés au cours de ces dernières décennies: aujourd'hui, environ quatorze millions d'enfants de moins de cinq ans meurent chaque année, contre seize millions dans les années 80 et vingt-cinq millions au début des années 50. "Ces chiffres montrent que les stratégies mises en oeuvre avec d'énormes efforts portent leurs fruits et ce, dans la majorité des cas, à l'aide de techniques relativement simples" conclut le rapport.

Le saviez-vous ?

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

© Copyright 2014, All Rights Reserved. Mentions légales